Les Jeux paralympiques

Ian Chan, rugby en fauteuil roulant

Ian ChanÂge : 36 ans | Lire sa biographie | Expérience paralympique : Sydney 2000, Athènes 2004, Beijing 2008, Londres 2012

Ian Chan est né à Winnipeg. Il est cocapitaine de l’équipe canadienne de rugby en fauteuil roulant et il a remporté trois médailles aux Jeux paralympiques. À l’âge de 15 ans, Ian a été gravement blessé dans une collision alors qu’il se rendait à une fête en motocyclette, un accident qui l’a rendu quadriplégique. « Je sais que ça semble être un cliché, a-t-il dit dans une entrevue, mais je crois réellement que ma vie est meilleure depuis mon accident. J’ai l’impression que ma vie est tellement riche en expériences; je ne la changerais pour rien au monde. »

C’est le récréothérapeute d’Ian, Duncan Campbell, qui lui a recommandé de jouer au rugby en fauteuil roulant, un sport qu’il a inventé. En 1997, Ian a joué avec l’équipe nationale pour la première fois. Trois ans plus tard, il a fait ses débuts paralympiques aux Jeux de Sydney, et il a remporté une médaille avec son équipe à tous les Jeux d’été depuis. Aujourd’hui, Ian est propriétaire d’une médaille de bronze et de deux médailles d’argent. Il se rendra à Rio pour ses cinquièmes Jeux paralympiques, où il espère remporter une médaille d’or. « C’est la seule chose qui manque sur le manteau de ma cheminée », avoue-t-il.

Résultats : L’équipe Canada a terminé en quatrième place surtout. 


Chantal Givens, paratriathlon

Chantal GivensÂge : 38 ans | Lire sa biographie

Le voyage de Chantal Givens à Rio est la réalisation d’un rêve qu’elle chérit depuis très longtemps. Cette ancienne plongeuse au tremplin s’est portée bénévole à une compétition de triathlon, ce qui l’a incitée à changer de sport. Quinze ans plus tard, la paratriathlonienne et enseignante d’éducation physique se rendra finalement aux Jeux paralympiques. Chantal et trois autres Canadiens participeront à l’épreuve inaugurale de paratriathlon aux Jeux paralympiques de Rio en septembre.

« Pour moi, la possibilité de représenter le Canada aux Jeux paralympiques est la réalisation d’un rêve que je caresse depuis toujours. Quand j’étais petite, j’avais la mentalité de donner le meilleur de moi-même et de ne pas avoir peur de travailler fort pour y arriver. Mon père m’a dit que nous apprécions les choses qui exigent le plus de travail pour nous. Je peux définitivement dire que j’apprécie cette occasion! » – Chantal Givens

Résultats : Chantal s’est classée huitième à la course PT4.


Meghan Montgomery, para-aviron 

Meghan Montgomery
Âge : 35 ans | Lire sa biographie | Expérience paralympique : Beijing 2008, Londres 2012

La double Paralympienne Meghan Montgomery a annoncé son retour au sport d’aviron dans son blogue il y a quelques mois. Meghan avait pris sa retraite sportive après les Jeux de Londres pour se concentrer sur sa carrière d’enseignante et d’entraineure. Pendant sa pause de près de quatre ans, Meghan a découvert qu’elle avait encore des choses à accomplir dans le sport, et c’est pourquoi elle s’entraine désormais plus fort et mieux que jamais. Cette ancienne athlète du Club d’aviron de Winnipeg vise maintenant à remporter la première médaille canadienne paralympique en aviron aux Jeux de Rio de Janeiro. Apprenez-en plus sur le cheminement de Meghan.

« Même si j’ai gagné plusieurs médailles et que j’ai été la première à accomplir plusieurs choses pour Équipe Canada en para-aviron, cette dernière année a été mon plus gros fait saillant. Sortir de la retraite, réussir des records personnels et faire partie d’un groupe dynamique et grandissant de para-rameurs ont été les mois les plus gratifiants de ma carrière en aviron. » – Meghan Montgomery (via le Comité paralympique canadien)

Résultats : Meghan et l’équipe LTAMix4+ ont gagné la médaille de bronze.


Leanne Muldrew, volleyball assis

Leanne MuldrewÂge : 33 ans | Lire sa biographie

La joueuse de volleyball assis Leanne Muldrew, qui est aussi interprète d’ASL, aura enfin la chance de participer aux Jeux. En 2012, son équipe a raté de peu la chance de se qualifier pour les Jeux de Londres, à un rang près. Les Jeux de Rio marqueront la première fois dans l’histoire du Canada que son équipe de volleyball assis féminine se qualifie pour les Jeux paralympiques.

Résultats : L’équipe Canada a gagné le match contre le Rwanda (3-0); ils ont terminé en septième place surtout. 


Michelle Stilwell, para-athlétisme

Michelle StilwellÂge : 42 ans | Lire sa biographie | Expérience paralympique : Sydney 2000, Beijing 2008, Londres 2012

L’honorable Michelle Stilwell est une politicienne qui compte quatre médailles d’or paralympiques à son actif, entre autres. La Paralympienne originaire de Winnipeg se promenait sur le dos d’un ami lorsqu’elle est tombée et s’est cassé le cou à l’âge de 17 ans, ce qui l’a rendue quadriplégique C7 incomplète. Pendant sa réadaptation, Michelle a commencé à jouer au basketball en fauteuil roulant. Après avoir obtenu son diplôme de River East Collegiate, elle a étudié à l’Université de Winnipeg avant de déménager à Calgary pour terminer ses études.

La carrière paralympique de Michelle a commencé aux Jeux de Sydney en 2000, où elle a remporté une médaille d’or avec son équipe de basketball en fauteuil roulant. Elle s’est ensuite tournée vers la piste de course, pour revenir aux Jeux en 2008 et en 2012 à titre d’athlète sur piste T52. Deux médailles d’or à Beijing (suivies d’une médaille d’or et une d’argent à Londres) ont fait de Michelle la première athlète féminine de l’histoire à remporter l’or dans deux sports d’été différents aux Jeux paralympiques.

En 2013, elle fut élue député du comté Parksville-Qualicum en Colombie-Britannique et elle est ministre du Développement social et de l’Innovation sociale. En septembre, Michelle se rendra à Rio pour participer à ses quatrièmes Jeux paralympiques.

« L’unique différence entre le possible et l’impossible est l’attitude de la personne. Parfois, notre seul choix est de changer notre attitude lorsque nous faisons face à l’adversité ou à des défis. 

Résultats : Michelle a gagné deux médailles d’or aux courses de 400m T52 et de 100m T52.


Les Jeux olympiques

Isabela Onyshko, gymnastique artistique

Isabela OnyshkoÂge : 18 ans | Lire sa biographie

Depuis les deux dernières années, Isabela Onyshko de Brandon conquiert le monde de la gymnastique artistique. Bela participe à des compétitions internationales depuis 2014, mais elle était relativement peu connue lorsqu’elle a remporté quelques épreuves de la Coupe du monde. Cette année, Bela fut nommée meilleure gymnaste du Canada, elle fut couronnée championne générale d’Élite Canada, de l’International Gymnix et des championnats canadiens. La gymnaste des Eagles de Brandon continue à se concentrer sur l’entrainement et l’exécution à l’approche des Jeux.

« C’est un peu irréel. On en rêve… mais j’ai encore de la difficulté à croire que c’est vrai. J’ai toujours voulu aller loin dans ce sport. » – Isabela Onyshko (dans une entrevue de la CBC)

Résultats : Elle a terminé 8e à la poutre en finale et 18e au concours complet individuel.

 


Nicole Sifuentes, athlétisme

Nicole SifuentesÂge : 30 ans | Lire sa biographie | Expérience olympique antérieure : Londres 2012

Nicole Sifuentes effectuera un retour sur la scène des Jeux olympiques en août. Cette diplômée de la faculté d’ingénierie de l’Université du Michigan est une coureuse professionnelle depuis quelques années. Elle a remporté des médailles aux Championnats du monde de 2014, aux Jeux panaméricains de 2015, et aux Championnats canadiens de 2015 et 2016. Elle détient le record national canadien au 1500 mètres intérieur, et vise à améliorer sa performance des Jeux de Londres où elle s’est rendue en demi-finale.

« Un grand week-end vient de se terminer! Je serai maintenant une double Olympienne!! Hier soir, j’ai remporté les épreuves de sélection olympiques et je ferai partie de l’équipe canadienne à Rio. Je suis très heureuse et j’anticipe avec joie le reste de la saison de course! » – Nicole Sifuentes (via Facebook)

Résultats : Elle a terminé 7e au 1500m demi-finale et 18e au classement général.

 


Erin Teschuk, athlétisme

Erin TeschukÂge : 21 ans | Lire sa biographie

Erin Teschuk a commencé à courir à l’école élémentaire, après avoir réalisé que son moment favori de la pratique de soccer était les tours de piste pour l’échauffement. Après avoir terminé le secondaire, Erin a déménagé au Dakota du Nord pour étudier à NDSU, où elle s’est démarquée à titre de coureuse NCAA et a remporté le titre américain à sept reprises. Erin s’est énormément améliorée au cours des quatre dernières années. La championne nationale de deux courses d’obstacles consécutives s’en va à Rio après seulement une année depuis sa première compétition internationale et les Championnats du monde IAAF 2015.

Résultats : Elle a terminé 46e avec un chrono de 9:53.70.

 


Leah Kirchmann, cyclisme sur route

Leah KirchmannÂge : 26 ans | Lire sa biographie

Les Jeux olympiques de 2016 à Rio sont un moment de rédemption pour la cycliste Leah Kirchmann. Tout semblait bien aller pour Leah lorsqu’elle se préparait pour les Jeux de Londres, mais une mauvaise semaine a mis fin temporairement au rêve olympique de Leah. Depuis, Leah pratique le cyclisme professionnel en Europe et elle a gagné des courses importantes, y compris la première étape de la prestigieuse Gira Rosa – la plus grande victoire de sa carrière – deux jours après sa nomination olympique.

« Être recrutée par l’équipe olympique canadienne est un rêve devenu réalité! C’est vraiment bon de voir que ma persistance et ma détermination portent enfin des fruits. Je suis impatiente de représenter le Canada sur la plus importante scène sportive au monde. » – Leah Kirchmann

Résultats : Leah s’est classée 38e au classement général sur un parcours exténuant de cyclisme à Rio.

 


Sophie Schmidt, soccer

Sophie SchmidtÂge : 28 ans | Lire sa biographie | Expérience paralympique précédente : Londres 2012 (bronze)

Sophie Schmidt est née à Winnipeg, mais elle a grandi à Abbotsford, en Colombie-Britannique. Elle avait 16 ans lorsqu’elle a fait ses débuts pour le Canada et depuis, elle a joué avec l’équipe nationale à plus de 100 reprises, et elle a participé à 76 matchs canadiens consécutifs de 2011-2015. Sophie est une joueuse professionnelle de l’équipe FFC Frankfurt en Allemagne.

« C’est un grand honneur et une bénédiction d’être capable de représenter le Canada à d’autres Jeux olympiques! » – Sophie Schmidt (via Twitter)

Résultats : L’équipe canadienne féminine de soccer a remporté la médaille de bronze après une victoire de 2-1 contre le Brésil.

 


Desiree Scott, soccer

Desiree ScottÂge : 29 ans | Lire sa biographie | Expérience paralympique précédente : Londres 2012 (bronze)

Desiree est diplômée de l’Université du Manitoba et elle est joueuse de soccer professionnelle depuis une décennie. Elle joue actuellement pour l’équipe FC Kansas. Elle compte maintenant plus de 100 apparitions pour le Canada. Desiree et ses coéquipières sont déterminées à surpasser la médaille de bronze remportée pour le Canada aux Jeux olympiques de 2012 à Londres.

« Je veux être une personne dont ma famille, ma ville et mon pays peuvent être fiers. » – Desiree Scott

Résultats : L’équipe canadienne féminine de soccer a remporté la médaille de bronze après une victoire de 2-1 contre le Brésil.

 


Chantal Van Landeghem, natation

Chantal Van LandeghemÂge : 22 ans | Lire sa biographie

En 2012, Chantal Van Landeghem a raté de près la chance de se qualifier pour les Olympiques de Londres. Aux Jeux panaméricains de 2015, Chantal s’est démarquée après avoir remporté deux médailles d’or à la soirée d’ouverture, bouleversant la légende américaine Natalie Coughlin dans la foulée. À Rio, elle participera à une course de 50 mètres libre, 100 mètres libre et 4 x 100m relais.

« C’est un rêve devenu réalité. C’est une œuvre inachevée qui a débuté il y a très longtemps. Je crois qu’aujourd’hui pourrait être le jour le plus heureux de ma vie. » – Chantal Van Landeghem (dans une entrevue WFP)

Résultats :

  • Elle a remporté la médaille de bronze au relais 4x100m nage libre
  • Elle a terminé 5e au 4x100m relais quatre nages
  • Elle s’est qualifiée pour les demi-finales du 50m libre et du 100m libre

Sarah-Anne Brault, triathlon

Sarah-Anne BraultÂge : 26 ans | Lire sa biographie

Sarah-Anne Brault a grandi à Winnipeg. Elle a participé à des courses Kids of Steel avant de réaliser que le triathlon était quelque chose qu’elle souhaitait faire sérieusement. Sarah vit dans la ville de Québec depuis le secondaire et elle bénéficie des services d’INS Québec.

« J’étais très heureuse, mais aussi soulagée de recevoir l’appel officiel m’annonçant que je faisais partie d’Équipe Canada. J’ai hâte de saisir cette occasion de m’améliorer encore plus et d’obtenir les meilleurs résultats de ma carrière à Rio, sur un parcours que j’aime vraiment. » – Sarah-Anne Brault (via le Comité olympique canadien)

Résultats : Elle a terminé 42e au triathlon chez les femmes.

 


Tyler Mislawchuk, triathlon

Tyler MislawchukÂge : 21 ans | Lire sa biographie

Tyler a manqué une large portion de sa période de qualification en raison d’une blessure et il a dû faire du rattrapage, car les Olympiques approchaient à grands pas. Avec un peu plus d’une année d’expérience de course sur le circuit de la Série mondiale de triathlon ITU, la performance de Tyler s’est améliorée continuellement, pour éventuellement lui permettre de se classer parmi les top 15 dans chacune de ses courses WTS jusqu’à présent, en 2016. Tyler s’est joint à l’équipe de Triathlon Canada avec quatre autres novices des Olympiques.

« Tout ce que je fais quotidiennement m’aide à devenir un meilleur triathlonien et à accomplir le rêve que je vise depuis que je suis tout petit : devenir Olympien. C’est un honneur de faire partie de l’équipe canadienne et d’avoir la chance de porter la feuille d’érable. » – Tyler Mislawchuk (via le Comité olympique canadien)

Résultats : Il a terminé 15e au triathlon chez les hommes.

 


Justin Duff, volleyball

Justin Duff

Âge : 28  ans | Lire sa biographie

Jason Duff connaît du succès depuis qu’il a terminé ses études à l’Université de Winnipeg et évolué au sein de l’équipe universitaire. En 2010, il a été nommé à la première équipe d’étoiles canadienne et athlète masculin de l’année. En 2015, il faisait partie de l’équipe ayant remporté l’or au Championnat NORCECA. Il était également membre de l’équipe qui, en 2016, a remporté les honneurs du groupe 2 de la Ligue mondiale. Sur la scène professionnelle, Justin a signé un contrat avec Belogorie Belgorod de la Russie.

Résultats : L’équipe masculine canadienne de volleyball a terminé cinquième au tournoi.

 


TJ Sanders, volleyballTJ Sanders

Âge : 24  ans | Lire sa biographie

TJ Sanders est né à Winnipeg, mais sa ville d’attache est London, ON. Son rêve olympique a commencé en 2007 lorsqu’il a travaillé comme essuyeur de terrain – personne qui court sur le terrain entre les échanges pour essuyer la sueur des joueurs – à l’occasion de matchs de la Ligue mondiale organisés par Volleyball Canada dans sa ville. Dès ce jour-là, il a su ce qu’il voulait faire. Aujourd’hui, Sanders est l’un des membres les plus jeunes de l’équipe nationale. Il évolue sur la scène professionnelle pour le club Arkas Spor d’Izmir, en Turquie.

Résultats : L’équipe masculine canadienne de volleyball a terminé cinquième au tournoi.

 


L’équipe derrière l’équipe

Plus que jamais auparavant, pour atteindre les limites de la performance humaine, les athlètes olympiques et paralympiques doivent travailler avec des équipes d’experts. Ces équipes comprennent des entraineurs, des intervenants en science du sport et en médecine du sport, des officiels et le personnel de mission, dont plusieurs sont des Manitobains qui iront bientôt à Rio. Ces gens jouent un rôle essentiel et méritent d’être reconnus.

  • John Allan, entraineur d’athlétisme (paralympique)
  • Dave BlatzÉquipe des services de santé essentiels du COC
  • Jane EdstromOfficiel technique international d’athlétisme
  • Jared Fletchermembre du personnel de l’équipe de para-natation
  • Tyler Goodaleconditionnement physique, équipe féminine de rugby
  • Lorie Hendersonentraineure de l’équipe féminine de gymnastique artistique
  • Adrian Honishéquipe de la science du sport du COC
  • Derek Ingramentraineur-chef de l’équipe masculine de golf
  • Bill Johnsonentraineur de l’équipe féminine de basketball en fauteuil roulant
  • Adrienne Leslie-Toogood, psychologue de l’équipe féminine de basketball en fauteuil roulant
  • Jared MacLeodchef d’équipe d’Athlétisme Canada
  • Kelly Mahoney, triathlon chief venue command centre
  • Richard Mason, weightlifting/powerlifting technical announcer
  • Stephen McBride, entraineur de la voile (paralympique)
  • David McKayentraineur de lutte
  • Larry McKayentraineur-adjoint de l’équipe masculine de volleyball
  • Vince Mikuskaentraineur de l’équipe paralympique
  • Rhea Schmidtpersonnel de mission du CPC
  • Jan Stephens, equestrian FEI steward
  • Ryan Van Berkel, responsable de l’équipe paralympique du tir à l’arc
  • Hector Vergara, soccer FIFA technical staff
  • Dana Waybiomécanicien de l’équipe olympique d’Athlétisme Canada

 Avons-nous oublié quelqu’un? Si oui, écrivez-nous au media@cscm.ca.