mardi, mars, 28, 2017

Nous avons 20 ans!

Le Centre canadien du sport du Manitoba, fondé en 1997 à titre de legs des Jeux panaméricains de 1999, célèbre ses 20 ans cette semaine.

Le CCSM est fier de célébrer le 20e anniversaire de sa constitution.
Cette année, nous célébrerons l’esprit des Jeux panaméricains afin de raviver les souvenirs et le legs des Jeux de Winnipeg de 1967 et de 1999 qui demeurent dans notre communauté.

Les débuts

Les Jeux panaméricains de 1999

Il y a 18 ans, Winnipeg accueillait la plus importante manifestation sportive de son histoire : les Jeux panaméricains de 1999. Plus de 18 000 bénévoles ont contribué au succès des Jeux auxquels ont participé plus de 5000 athlètes. Ces bénévoles ont géré 300 compétitions de 35 sports différents.

Les Jeux ont contribué au rajeunissement de la ville de Winnipeg, qui compte désormais une solide cohorte de bénévoles chevronnés sur laquelle elle peut compter au moment de proposer sa candidature pour des manifestations sportives et autres grands évènements.

Fonds du legs des Jeux panaméricains

Le Fonds du legs des Jeux panaméricains avait initialement pour objet d’aider la collectivité du sport de haut niveau du Manitoba à s’épanouir après les Jeux de 1999. Cette année, le Fonds du legs s’apprête à remettre le dernier dollar de son fonds de trois millions à la collectivité du sport de haut niveau du Manitoba.

Alors que la majorité des villes ayant accueilli de grands Jeux accuse un déficit à la fin de l’événement, les Jeux panaméricains demeurent un bailleur de fonds du sport d’élite manitobain 18 ans après la cérémonie de clôture.

Chaque année, environ 15 à 20 pour cent du budget du CCSM provient du Fonds du legs des Jeux panaméricains. La capacité du Centre à servir les athlètes d’élite du Manitoba est l’un des avantages à long terme découlant de l’accueil des Jeux de 1999 à Winnipeg, un avantage ayant profité surtout au sport de haut niveau dans la province.
Le Centre canadien du sport Manitoba fut fondé deux années avant les Jeux, le 27 mars 1997.

La naissance de la haute performance

On ne peut pas mettre sur pied une collectivité du sport de haut niveau en un clin d’oeil. Dans notre province, le sport récolte enfin les fruits de la vision du Comité des Jeux, mais il aura fallu deux décennies pour y parvenir.

En 2014, sept athlètes manitobains sont revenus de Sochi avec des médailles d’or olympiques. Des 22 médailles remportées aux Jeux olympiques de Rio en 2016, deux ont été décernées à des athlètes manitobains. Les équipes canadiennes des Jeux de Pyeongchang en 2018 pourraient compter de 15 à 20 athlètes manitobains.

Même si moins de quatre pour cent de la population canadienne habite dans la province, le Manitoba fait bien plus que sa juste part, puisque plusieurs de ses athlètes des échelons supérieurs ont remporté des médailles à des compétitions internationales.
C’est grâce au Fonds du legs des Jeux panaméricains que le CCSM a pu accueillir les athlètes d’élite du Manitoba.


Aujourd’hui

Alors que la science du sport évolue, les limites du sport de haut niveau sont constamment repoussées, brisées et rebâties. On exige de plus en plus des athlètes de haut niveau et conséquemment, les athlètes, les experts et les entraineurs du Manitoba s’adaptent pour répondre à ces exigences.

Les experts du CCSM dirigent de nombreuses équipes de services intégrées (ESI) pour répondre aux besoins des athlètes les plus phénoménaux de notre province. Ils oeuvrent sans relâche pour mettre au défi, inspirer et habiliter chaque athlète à atteindre son plein potentiel, tant dans le sport que dans sa vie non sportive.

Bien que d’autres villes ne soient pas confrontées aux mêmes défis en matière d’accessibilité et de ressources comme cela est le cas à Winnipeg, le fait d’avoir une petite population d’athlètes permet au Centre de répondre aux besoins spécifiques de chacun d’eux. Tous les visages sont familiers; aucune réussite (ou blessure) n’est négligée – ce qui est quelque chose de vraiment spécial dans le monde du sport de haut niveau.

Le CCSM est maintenant en mesure de financer des centres sportifs bourgeonnants au Manitoba. Nous offrons des services à Plongeon Manitoba, aux lutteurs Wesmen Wrestling et au Centre de triathlon du Manitoba. En 2016, nous avons mis sur pied notre premier groupe d’entrainement multidisciplinaire afin d’élargir la portée des services de notre ESI et appuyer la prochaine génération d’Olympiens manitobains.

Il peut être difficile d’avoir accès à des programmes et à des ressources au Manitoba, mais nos experts agissent à titre d’innovateurs, de mentors, d’intervenants et de leaders dans leur discipline (à l’échelle provinciale et nationale).

Vingt ans après sa constitution, le Centre canadien du sport Manitoba est incroyablement fier d’offrir des services de calibre supérieur et d’appuyer les athlètes olympiques et paralympiques d’hier, d’aujourd’hui et de demain.