Gray couronnée d’or aux Championnats nationaux d’aviron

Published On: septembre 29, 2016

Burnaby, C-B – Il y a un an et demi, Emma Gray n’avait jamais vu une yole. Maintenant, elle est la rameuse junior la plus rapide au Canada. Elle a remporté deux médailles d’or et deux d’argent ce weekend aux Championnats nationaux d’aviron à Burnaby, en Colombie-Britannique.

Ce fut une année bien remplie pour Emma. Après avoir terminé ses études secondaires en mai, elle a passé la majeure partie de son été à s’entrainer et à compétitionner outre-mer. Emma a participé à deux régates en Angleterre, puis elle est revenue au Canada pour remporter les épreuves de sélection nationales d’Aviron Canada, et ensuite, elle a participé à ses premiers championnats du monde juniors. En plus, il y a deux semaines, elle a commencé ses études universitaires.

Emma admet que les championnats du monde, qui ont eu lieu à la fin août, étaient très près des Nationaux – et du début de sa première année d’études en génie à l’Université du Manitoba.

Même si elle avoue s’être sentie complètement « crevée » avant le weekend de compétition, la performance d’Emma révèle qu’elle s’est largement améliorée au point de vue technique au cours des derniers mois. « Mes résultats aux Championnats nationaux d’aviron étaient largement supérieurs aux résultats auxquels je m’attendais », a-t-elle déclaré.

Emma GrayEmma a terminé en deuxième place au classement général des Championnats nationaux d’aviron et a remporté le titre junior et le titre pour les moins de 23 ans. Sa médaille d’or dans la division senior a complété la trifecta d’Emma en matière de médailles à l’épreuve à un rameur en couple.

Bien qu’elle apprécie les médailles, Emma avoue que le podium n’était pas sa principale cible. « Mon objectif était de vivre la meilleure course que j’aie jamais connue. Sur l’eau, j’ai tiré fort et je me suis concentrée sur ma propre course. » Le niveau élevé de compétition était également un moteur pour Emma, qui s’est appuyée sur ses habiletés et la vitesse des athlètes d’élite auxquels elle se mesurait pour se pousser à atteindre des échelons plus élevés.

Emma a remarqué que la présence de coéquipiers manitobains aux régates a soulagé le stress et l’anxiété qu’elle ressent habituellement aux grandes compétitions. Dimanche, elle a participé au quatre de couple avec ses trois coéquipières et remporté une médaille d’or à la fin du weekend.

« Il est évident que je suis extrêmement fière de mes résultats et j’ai hâte de miser sur la saison d’automne pour continuer à apprendre et à devenir une meilleure rameuse. Je ne sais pas ce que me réserve ma carrière d’aviron, mais je suis ouverte à toutes les possibilités. Je peux seulement me concentrer sur les choses que je contrôle – je peux continuer à m’entrainer intensivement et à apprécier chaque moment du “train-train”. J’aime le processus et le juste équilibre entre la fierté de mes réussites et le désir constant de m’améliorer. Mon but est de continuer à devenir une meilleure version de moi-même quotidiennement, parce que c’est la seule chose que je puisse vraiment contrôler. »

-30-

À propos du CCSM :

Le Centre canadien du sport Manitoba (CCSM) est l’un des nombreux legs des Jeux panaméricains de 1999 à Winnipeg. Le CCSM est le carrefour du sport de haut niveau au Manitoba. À titre de membre du Réseau des instituts canadiens du sport olympique et paralympique, le CCSM œuvre en vue de fournir un environnement haut de gamme et multidisciplinaire d’entrainement quotidien pour les athlètes et les entraineurs avec des services et des programmes intégrés dans les domaines de la physiologie, du conditionnement physique, de la nutrition, de la psychologie et du soutien personnel.

Pour renseignements :

Jeff Powell

Directeur général, Centre canadien du sport Manitoba
Ligne directe: 204.474.7148 | Courriel: media@cscm.ca

Sign up to receive the latest news from CSCM and its athletes.