lundi, juin 19, 2017

Mislawchuk, Roy win National Championships

L’Olympien manitobain Tyler Mislawchuk était en pleine forme dans notre capitale nationale lorsqu’il s’est élancé vers la victoire à la Coupe américaine CAMTRI et aux Championnats canadiens de triathlon dimanche.

Mislawchuk remportait la première place pour la première fois cette saison. En effet, il est de retour à la compétition depuis seulement six semaines, ayant dû se remettre d’une blessure grave subie aux Jeux olympiques à Rio. Il n’a malheureusement pas réussi à monter sur le podium aux deux épreuves de la Coupe du monde auxquelles il a participé, ayant remporté la 6e et 11e place, respectivement.

.Toutefois, la course à Ottawa fut différente.

« Je suis venu ici pour gagner, a déclaré l’athlète. On sait qu’un triathlon est toujours difficile, mais aujourd’hui fut particulièrement ardu. J’ai dû me pousser tout le long. »

Mislawchuk, qui fut le quatrième hors de l’eau et membre du peloton de tête à l’épreuve de cyclisme, attendait patiemment le bon moment pour se démarquer de ses compétiteurs.

Éventuellement, Mislawchuk et le Mexicain Eder Mejia ont réussi à se séparer du groupe pendant une portion forte de la course. Après avoir suivi de près Mejia dans la dernière ligne droite, il s’est élancé vers la ligne d’arrivée lors des derniers 200 mètres du parcours, laissant le Mexicain dans son sillage. Mislawchuk s’est emparé du titre CAMTRI et du titre national devant les spectateurs canadiens.

Il a décrit son approche tactique à la finale ainsi : « J’ai pris un risque, mais il fut récompensé cette fois-ci ».

 Bien qu’il anticipe encore revenir à la course sur distance olympique, Tyler Mislawchuk semble de retour en force.

 


Kyla Roy revendique le titre national junior

Chez les femmes, la triathlonienne manitobaine junior Kyla Roy a remporté le titre national junior entourée de coureuses d’élite.

« Être championne nationale, c’est un sentiment extraordinaire » a-t-elle affirmé.

Kyla Roy a l’habitude de remporter des championnats nationaux, mais la compétition de cette année était très différente pour l’athlète junior.

« J’ai connu quelques revers mineurs pendant l’hiver, mais en général, mon entrainement se déroule très bien et je suis heureuse d’exécuter une bonne course. »

Roy n’est pas aussi familière avec la course de distance sprint que les athlètes d’élite comme Mislawchuk, et elle avoue que la course de deux jours avec des rondes préliminaires et des finales était à la fois amusante et difficile.

« [Ce format] était très différent et il a incité tous les compétiteurs à pousser leurs limites » a-t-elle mentionné.

La Coupe américaine CAMTRI a servi de compétition par groupes d’âge aux athlètes canadiens juniors, ce qui signifie que la coureuse de 18 ans s’est mesurée à des coureuses d’élite et des athlètes olympiques comme Paula Findlay, Joanna Brown et Amelie Kretz aux rondes préliminaires et en finale.

« C’était excitant, mais extrêmement stressant, la compétition contre des Olympiennes » a avoué Roy, qui a terminé 11e au classement général.

Une nage contre les vagues et un parcours de cyclisme venteux ont gardé Roy sur le qui-vive. Ces conditions, jumelées au nouveau format de course, ont fait de cette course une expérience à la fois difficile et gratifiante.

Kyla se prépare maintenant pour les Jeux d’été du Canada à Winnipeg. Elle se prépare à aider Équipe Manitoba à remporter quelques médailles et elle est impatiente de représenter la province chez elle.

Après les Jeux, Kyla se concentrera à nouveau sur l’entrainement pour se préparer à ses débuts au NCAA D1 cet automne avec l’Université Arizona State.