lundi, mai 8, 2017

Après une pause de neuf mois, le triathlonien olympique Tyler Mislawchuk est revenu à la course ce weekend à Chengdu, en Chine. L’athlète de 22 ans a fait ses débuts olympiques en août dernier. Il est toutefois revenu au Canada avec une blessure grave qui l’a obligé à interrompre son régime d’entrainement et de compétitions pendant plusieurs mois.

La Coupe du monde Chengdu ITU a adopté un nouveau format pour les athlètes et les spectateurs, avec une nouvelle compétition consistant en des demi-finales sur distance sprint (750m à la nage, 20km en vélo, course de 5km) la première journée, et une finale sur distance super-sprint (400m à la nage, 10km en vélo, course de 2,5km) la deuxième journée. L’International Triathlon Union (ITU) a mis à l’essai un nouveau format avec des distances plus courtes afin d’augmenter la visibilité d’un sport qui normalement attire peu de spectateurs.


“J’aime la distance olympique, mais j’aime aussi courir des sprints et j’aime ce format pour la finale et la demi-finale, dit Mislawchuk. Il est bon pour notre sport d’adopter des formats nouveaux et différents.


Tyler a terminé en troisième place lors d’une demi-finale époustouflante samedi matin, aux côtés de l’Autrichien Lukas Hollaus, et de l’éventuel médaillé de bronze australien Luke Willian.

À la finale super-sprint dimanche, Tyler semblait bien placé pour gagner une médaille jusqu’à ce qu’il soit rendu aux derniers 300 mètres de la course. Dépassé dans la dernière ligne droite, Mislawchuk a dû se contenter de la sixième place à sa première course depuis Rio.

 

Tyler fut en réadaptation pendant l’automne et l’hiver avec l’aide de la Fondation de la Clinique Panam et notre équipe du CCSM. Il vient tout juste de reprendre l’entrainement de façon sérieuse. Après avoir passé quatre mois sans être capable de courir après Rio, Mislawchuk est heureux d’être de retour à la compétition.

Le jeune homme natif d’Oak Bluff a clôturé sa saison 2016 de manière phénoménale : il était numéro un chez les Canadiens à l’échelle mondiale, et 15e au classement international. Après avoir rejoint le groupe de l’entraineure Kyla Rollinson il y a quelques mois, Mislawchuk a participé à son premier camp d’entrainement de la saison en février. Il espère revenir à la compétition de niveau WTS dans les prochains mois.