CSCM

lundi, janvier, 18th, 2021

Du 7 au 10 janvier 2021, l’International Racquetball Tour (IRT) a accueilli le tournoi panaméricain Suivant Consulting Pro à Lilburn, en Géorgie, un prestigieux événement du Grand Chelem. Il s’agissait du premier événement du circuit professionnel masculin depuis le début du confinement en raison de la COVID-19 en mars 2020. Samuel Murray, membre de l’équipe nationale de Racquetball Canada, a remporté ce titre très important.

« On ne peut pas surestimer l’ampleur de cette victoire. Sam est seulement le deuxième homme canadien à remporter une épreuve pro. Dans le climat actuel, cela le rend encore plus remarquable à mes yeux » dit Jen Saunders, responsable du développement du sport et de la haute performance, Racquetball Canada

La pandémie COVID-19 a eu un impact ressenti dans le monde entier. Avec l’annulation et le report des événements sportifs, de nombreux athlètes ont dû adapter leur entraînement.

« La pandémie a changé mes plans comme pour tout le monde. Sans tournois, j’ai dû me trouver un emploi dans mon domaine d’étude et mettre sur “pause” pendant quelque temps ma carrière de racquetball » a déclaré Sam au Centre canadien du sport du Manitoba. Lorsque l’IRT a annoncé les prochains tournois, cela a donné à Sam l’occasion de commencer à s’entraîner plus rigoureusement de façon régulière.

« Le fait d’avoir un objectif en tête m’a beaucoup aidé. »

Heureusement pour les athlètes de racquetball, de nombreux terrains sont demeurés ouverts depuis juin 2020. Sam a pu profiter du temps qu’il avait sur les terrains et poursuivre son entraînement physique pendant la pause de la compétition.

« Sur le terrain, j’ai la chance d’avoir mon frère pour jouer des matchs et de voir de la balle rapide. J’ai aussi la chance d’avoir mon coach avec moi. Donc, nous avons passé beaucoup de temps sur le terrain dans les 3-4 derniers mois. »

Avec l’annulation des événements sportifs, Sam n’avait pas participé à un tournoi depuis 10 mois. « Je ne pouvais pas vraiment savoir où en était mon niveau de jeu et surtout, si j’avais réussi à garder la forme pour réussir à jouer à ce niveau. » Cependant, comme nous l’avons vu, Sam avait clairement ce qu’il fallait pour remporter le titre du Grand Chelem.

Sam a dû faire face à de rudes concurrents pendant le tournoi, avec des victoires impressionnantes sur quatre des meilleurs joueurs du monde, y compris la tête de série du tournoi. Jen Saunders a évoqué l’immense calme et la résilience dont Sam a fait preuve pendant ses matchs vigoureux.

« Je me suis bien senti tout au long du tournoi, même de mieux en mieux, plus le tournoi avançait. J’étais toujours en contrôle de mes émotions et on dirait qu’aucune situation ne pouvait me déranger. J’ai joué 4 matchs qui ont duré environ 2 h, normalement mon niveau de jeu aurait descendu, mais pas cette fois-ci. »

C’était vraiment un exploit impressionnant.

« C’est encore dur à croire que j’ai gagné un Grand Chelem. Je ne pensais pas que c’était à ma portée, mais je l’ai fait et j’en suis vraiment fier. Je suis fier du chemin que j’ai parcouru pour devenir le joueur que je suis aujourd’hui. »

Avec d’autres tournois de l’International Racquetball Tour à venir, Sam pense avoir acquis la confiance nécessaire pour montrer qu’il fait partie des meilleurs joueurs. Son objectif est de faire partie du trio de tête du circuit professionnel.