jeudi, décembre 15, 2016

Aujourd’hui, plus de quatre mois après leur mariage, le curleur Reid Carruthers et sa femme peuvent enfin partir en lune de miel.

Reid Carruthers - Camp Carruthers 2016

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Je suis instructeur à des cliniques de curling offertes par CurlManitoba depuis plusieurs années, dit Reid. J’ai récemment établi mon propre camp d’été de curling ». Le mariage de Reid en août précédait le premier Camp Carruthers annuel. Ses projets de vacances ont donc dû être mis en veille pour que Reid puisse organiser un camp de curling pour les juniors, conçus pour leur fournir de nouveaux outils leur permettant d’améliorer leur jeu.

Le Camp Carruthers a duré deux semaines. Il s’agissait du premier camp de curling organisé au Manitoba depuis plusieurs années. Les médaillées d’or olympiques Kaitlyn Lawes et Jill Officer (Équipe Jennifer Jones), le skip Mike McEwen, Selena Kaatz (Équipe Einarson) et le coéquipier de Reid Colin Hodgson n’ont pas hésité à se porter volontaires pour partager leurs connaissances avec la prochaine génération de curleurs d’élite manitobains. Les curleurs juniors de la province ont eu la chance de découvrir le sport, entourés des meilleurs entraineurs et compétiteurs au monde.

« Cent cinq joueurs juniors se sont inscrits au camp la première année. J’ai espoir que nous en ferons une tradition annuelle », explique Reid.

Un participant décrit son expérience au camp ainsi : « Ce fut une excellente occasion d’apprendre des meilleurs curleurs au monde. Pour un curleur, c’était comme apprendre à jouer au hockey avec Sidney Crosby ou au basketball avec Lebron James. Ce fut un honneur et un privilège d’apprendre de ces athlètes qui sont au sommet de leur forme et je suis très heureux d’en avoir profité. »

Le camp a offert à Reid une occasion unique de combiner ses deux plus grandes passions : le curling et l’enseignement. À titre de curleur d’élite, Reid ne peut pas enseigner à temps plein. Pendant la saison de compétition, Reid est suppléant pour le conseil scolaire Louis Riel, où il a jadis été un élève.

« Enseigner est l’une de mes passions. Mais je ne peux pas enseigner à temps plein et cela me manque vraiment » a expliqué Reid lors d’une entrevue.

Alors que le Camp Carruthers comble le vide d’enseignement pour Reid pendant les étés, il a trouvé une manière de combler ses passions en hiver également. Même lorsque Reid et son équipe sont sur la route pendant la saison, il trouve toujours une manière de partager son amour du jeu.

Pendant la finale du « National » la semaine dernière à Sault Ste-Marie, l’Équipe Carruthers s’est mesurée à l’Équipe Jacobs, l’équipe locale et la favorite, pour disputer le titre masculin. Des milliers de Canadiens ont regardé la partie et ont pu voir un court clip montrant Reid animer l’une de ses cliniques avec des athlètes locaux, avant la finale.

« À chaque étape du Grand Chelem de curling, on a organisé une clinique junior, dit Reid. J’ai cru qu’il serait bien de donner un coup de main en raison de mon expérience. »

À chaque épreuve du Grand Chelem, Reid prend le temps d’organiser une clinique junior pour les jeunes curleurs de la ville hôte. Même si les coéquipiers de Reid rentrent chez eux rapidement après une défaite décevante, ou se préparent pour une finale importante, Reid prend toujours le temps de se rendre sur la glace pour partager sa passion avec les futures étoiles du curling. Contrairement au Camp Carruthers, organiser ces cliniques n’est pas nouveau pour Reid. Il estime qu’il organise des cliniques au Grand Chelem depuis environ quatre ans.

Un parent d’un jeune curleur a exprimé sa gratitude envers Reid après une récente clinique : « Je tiens à vous remercier d’avoir pris le temps de travailler avec nos curleurs juniors à Sault Ste-Marie aujourd’hui. Vous êtes une véritable inspiration pour nos jeunes curleurs! »

Reid ne cherche pas des louanges ou la reconnaissance : il donne en retour parce qu’il aime aider les curleurs d’élite de demain.

« Je crois que j’aime enseigner autant que j’aime jouer au curling. »

Jorie Janzen, directrice de la diététique du sport du CCSM, et Kyle Turcotte, responsable du conditionnement physique, appuient les équipes de curling d’élite du Manitoba.